Mythes et légendes du monde inconnu ou des informations pour le développement

Le lundi 4 avril on a organisé l’un des premiers séminaires d’expérience mené en collaboration avec l'espace voisin Malaika. Le séminaire a été orienté vers les journalistes pour leur donner de l'expérience des pays en voie de développement et des exemples de la coopération au développement pour qu’ils puissent ensuite présenter une image plus fidèle par exemple sur la situation en Afrique et aider ainsi à prévenir la propagation des préjugés contre ce continent parmi le public tchèque. La chanteuse et musicothérapeute de Yellow Sisters Antonia Nyass et le danseur et le batteur bien connu Papis Nyass de la Gambie ont accompagné le séminaire.

L'événement faisait partie d'une campagne nationale La République tchèque contre la pauvreté. Nous voulions nous adresser aux médias et leur fournir des informations sur le continent africain, sur la vie des communautés, sur la collaboration avec eux et sur nos projets de développement à travers l'expérience liée à la voix, aux tambours et au chant sous la direction des instructeurs expérimentés. De nos jours, quand tout le monde est surchargé des informations provenant de diverses, souvent manipulatrices ou douteuses sources, nous croyons que c'est la bonne façon de présenter le continent africain aux gens et d’éviter les préjugés. Nous nous sommes inspirés de la publication Mythes et légendes du monde inconnu écrit par Tomáš Tožička, coordinateur de la campagne La République tchèque contre la pauvreté.

...........................................................................................................................

Les gens en Gambie voient le touriste qui est sur la plage pendant trois semaines, achète la nourriture chère et ils pensent que la vie ici se déroule comme ça. Ils ne savent pas que ce sont des gens en vacances qui ont du travailler dur pendant toute l’année pour pouvoir venir ici et que même la plupart de leurs compatriotes ne puissent pas se le permettre. C’est même à cause de cela qu’une telle vague de migration s’est soulevée. Les médias nous présentent des informations déformées Papis Nyass

...........................................................................................................................

Les médias peuvent-ils informer d’une façon objective et sans préjugés?

..........................................................................................................................

"Aujourd'hui nous vivons dans une époque de la société d'information mais cela ne signifie pas que nous sommes devenus des gens bien informés. La circulation des informations change en « surcharge » et des nouvelles tournent lentement vers le divertissement et la propagande. Notre conscience du monde dont la partie minuscule est notre pays se déplace ainsi de plus en plus dans le monde des légendes et des mythes. Ceux-ci sont nourris et soutenus parce que la situation de la population locale n'est pas suffisamment expliquée. Le problème de la compréhension mutuelle est la perception différente des valeurs par le biais de notre propre culture. Nous ne pouvons pas comprendre le comportement des gens dans d'autres pays et sur d'autres continents parce que nous regardons seulement à travers nos modèles culturels et sociaux bien enracinés " Tomáš Tožička

..........................................................................................................................

 

Pendant le séminaire il y avait une atmosphère agréable et conviviale.

...........................................................................................................................

...........................................................................................................................

Chez nous nous ne demandons pas à l’homme "Qu’es- tu arrivé à faire dans ta vie?", nous ne le mesurons pas d’après son succès et sa carrière. Ce qui est important c’est son caractère et ses valeurs. Par exemple, la musique est presque sacrée, c’est l'aspect le plus important de la vie. Je ne pourrais pas vivre sans musique et sans danse. Papis Nyass

...........................................................................................................................

Malaika était décoré par les motifs africains, notre exposition photographique sur le thème d'ouverture du puits de l'eau potable à Kindia était accrochées au mur. Nous avons préparé un petit rafraîchissement, du café et du thé, donc personne n’avait pas faim. La projection vidéo de nos voyages faisait partie de l'après-midi. Le séminaire était présenté par Táňa Bednářová (fondatrice de Wontanara et coordinatrice des projets de développement en Guinée), par Antonie Nyass et Tomáš Tožička. Ils ont également abordé de divers aspects de la coopération au développement orienté vers l'Afrique et ils ont décrit les stéréotypes les plus courants liés aux pays en développement. Les exemples concrets de la pratique de longue date de la coopération au développement en Guinée étaient les plus intéressants. Papis Nyass nous a joint dans la partie interactive avec ses tambours.
 

............................................................................................................................

"En Gambie, j’ai vu les gens locaux saupoudrer leur repas avec « le magi » comme ils le voyaient à la télévision. Donc je leur ai dit " Ne le faites pas, c’est un poison » et je leur ai expliqué que la nourriture la plus saine est celle qu'ils cultivent eux-mêmes et sur laquelle brille le soleil. Je leur ai dit de ne pas manger tout ce qui semble bizarre. Tout de suite d’autres gens se sont ressemblés a ont commencé à parler. Tout ce que nous apportons chez eux est presque sacré pour eux, ils sont à l’écoute et se laissent conseiller si cela leur donne au moins un peu de sens. Nous avons donc une grande responsabilité de leur bien conseiller pour qu’ils puissent éviter nos erreurs. Le fait que la famille et les bonnes relations sont pour eux les plus importantes est l'une des différences essentielles entre leur communauté et notre mode de vie individuelle."  Antonia Nyass

.............................................................................................................................

On a essayé de détruire par exemple ces mythes :

  • Les gens dans les pays en voie de développement sont pauvres parce qu’ils sont paresseux et ils travaillent peu
  • Dans les pays en voie de développement les gens sont beaucoup plus violents que ceux « en occident » et ils font toujours les guerres entre eux
  • On verse sans cesse une immense quantité de l’argent aux pays pauvres et on en a rien du tout
  • Les gens dans les pays pauvres n’ont pas assez à manger à cause de la surpopulation

Wontanara

Tyršova 1, 120 00 Prague 2
Czech Republic
téléphone: +420 604 983 875
e-mail: info@wontanara.cz

© 2014 Wontanara, o.s.

Newsletter

Souhaitez-vous recevoir des courriels et de nouvelles invitations à des événements?